Quelques astuces pour bien assurer sa moto ?

Lorsqu’on est usager de la route, qu’on le veuille ou pas on est exposé à la survenance d’incidents, qu’on soit fautif ou pas. L’assurance se présente alors comme une garantie que l’on a, de recevoir une prestation ou un soutien lors d’un tel événement. Tout conducteur de moto scooter se doit d’y souscrire avant usage de ce dernier pour ne pas tomber sous les clous de loi et pour sa sécurité et la sécurité des autres.

Assurance en fonction du scooter

Dans le monde de l’automobile, l’assurance permet de couvrir les dommages causés par l’engin impliqué. Parlant des scooters, pour découvrir le prix moyen d’une assurance moto a2 jeune conducteur, il faut savoir qu’à chaque type de scooter convient une assurance spécifique. L’assurance objet de votre choix devra alors être adaptée à votre modèle de scooter. En effet, l’assurance varie en fonction de certains facteurs déterminants sur le scooteur ; il s’agit entre autres de sa puissance en particulier et du type de scooter acheté. Pour ce qui est du type, il en existe 4 principaux. Le scooter 50 cm 3 le premier de la liste est le seul cyclomoteur autorisé à partir de 14 ans. Le mineur devra avoir en sa possession le BSR et souscrire au moins à l’assurance de la RC (responsabilité civile). Ensuite, nous avons le scooter 125 cm 3 qui est une exclusivité pour les adultes ayant un permis A. Ils sont dotés d’une plus grande puissance que le précédent. Cette puissance rend leur assurance plus chère. Le troisième type est le scooter 3 roues qui rentrent dans la catégorie des tricycles motorisés, mais assujetti aux mêmes règles que les 2 roues. Enfin vient le scooteur électrique qui fait partie des cyclomoteurs. Au même titre que ses paires il doit être assuré obligatoirement. L’assurance dépend ici de la puissance du scooter qui varie.

Choisir l’assurance qu’il faut

Certes, tout le monde n’est pas expert dans le monde de l’assurance, mais certaines clauses doivent être connues quant aux différentes formules qui existent. L’assurance de la responsabilité civile est celle dite de base. Cette formule d’assurance, comme le dit son nom couvre la responsabilité civile c’est-à-dire les dommages causés par le scooter à une tierce personne ou à plusieurs. Également, dans la conclusion de ce contrat d’assurance, il faut penser à la couverture de l’assuré c’est-à-dire du pilote lui-même. La formule suivante est celle de l’assurance intermédiaire. Elle se caractérise par certaines garanties comme celles au vol, les dommages et l’incendie. En dernier ressort vient l’assurance tous risques. Cette formule, sous réserve de mentions dans le contrat d’assurance, couvre tous les préjudices qui peuvent subvenir. Par rapport à l’assuré lui-même, cette formule couvre les équipements du scooter. L’idéal serait de se faire accompagner par un assureur spécialiste dans le domaine.

Le coût de l’assurance.

Le prix de votre assurance sera fixé en fonction des facteurs cités plus hauts. Le prix varie également en fonction de la compagnie d’assurance que vous avez choisi. Prévoyez en moyenne 472 euros pour assurer un scooter 50 cm 3. Si vous voulez assurer un scooter 125 cm 3 avec une formule assurance tous risques, la facture est moindre que celui de la RC. Avec environ 375 euros, vous avez votre assurance accompagnée de certaines garanties.

motopieces61